Commit 8b0a385c authored by Sébastien Villemot's avatar Sébastien Villemot

Début de Smets-Wouters.

parent 692bc650
......@@ -50,12 +50,14 @@
\item stochastiques
\item d'équilibre général
\end{itemize}
$\Rightarrow$ acronyme insuffisament spécifique
\note{Même un modèle post-keynésien peut être D-S-GE si on prend une définition
extensive de l'équilibre général}
\pause
\item Concrétisation quantitative de la «nouvelle synthèse», issue de la rencontre entre
les courants néoclassique et nouveau keynésien
\note{Tout dépend du sens qu'on donne à «équilibre général» (GE). Si
GE=bouclage macro, alors même un modèle post-keynésien peut être D-S-GE.
Dans l'acceptation usuelle de DSGE, GE est plus spécifique que bouclage,
mais moins spécifique que l'équilibre Walrasien à la Arrow-Debreu (qui suppose concurrence
pure et parfaite en information complète).} \pause
\item Concrétisation de la «nouvelle synthèse», issue de la rencontre entre
les courants néoclassique et nouveau keynésien, dans des modèles
quantitativement pertinents
\item Modèles
\begin{itemize}
\item keynésiens dans le court terme (politiques monétaire et
......@@ -73,7 +75,7 @@ extensive de l'équilibre général}
\item Ingrédients néoclassiques
\begin{itemize}
\item Individualisme méthodologique
\item Rationalité
\item Rationalité forte
\item Comportements micro-fondés (critique de Lucas)
\item Anticipations rationnelles (critique de la courbe de Phillips par
Friedman)
......@@ -99,7 +101,7 @@ extensive de l'équilibre général}
\item le cycle économique est un ajustement optimal et efficace à des chocs
technologiques (pas de frictions nominales)
\item pas de place pour la politique macroéconomique
% \item justification: le modèle reproduit certaines statistiques du cycle des É.-U.
\note{Justification des RBC: le modèle reproduit certaines statistiques du cycle des É.-U.}
\end{itemize}
% \item Fin 1990--début 2000: exploration de diverses rigidités
% nominales et réelles
......@@ -122,7 +124,7 @@ extensive de l'équilibre général}
\item Christiano, Eichenbaum, Rebelo (2011): politique fiscale et monétaire à
la borne de taux d'intérêt zéro
\item appropriation institutionnelle croissante: GIMF (FMI), NAWM (BCE),
QUEST (Commission Européenne), Sigma (Fed), EAGLE (Eurosystème)…
QUEST (Commission Européenne), SIGMA (Fed), EAGLE (Eurosystème)…
\item développement des questions énergétiques et environnementales
\end{itemize}
\end{frame}
......@@ -147,7 +149,8 @@ extensive de l'équilibre général}
\begin{itemize}
\item produisent les biens différenciés
\item en concurrence monopolistique
\item choisissent leur prix de vente (mais ne peuvent en changer trop souvent)
\item choisissent leur prix de vente…
\item …mais ne peuvent en changer trop souvent
\item utilisent du travail
\end{itemize}
\item Autorité monétaire
......@@ -297,8 +300,8 @@ où $\pi_t = \log \Pi_t$ est le taux d'inflation
\frametitle{Programme}
\framesubtitle{Pour une entreprise qui peut changer son prix en $t$}
$$\max_{P_t^*} \sum_{k=0}^{\infty} \theta^k\, \mathbb{E}_t \left\{
\Lambda_{t,t+k} (\underbrace{P_t^* Y_{t+k|t} -
\Psi_{t+k}(Y_{t+k|t})}_{\text{Profit en }t+k})\right\}$$
\Lambda_{t,t+k} \underbrace{\left[P_t^* Y_{t+k|t} -
\Psi_{t+k}(Y_{t+k|t})\right]}_{\text{Profit en }t+k}\right\}$$
\note{L'optimisation ne se fait que sur les branches de l'arbre des probabilités où le prix n'est pas réoptimisé}
avec:
\begin{itemize}
......@@ -343,6 +346,9 @@ où $\lambda =
> 0$ et où la (log-déviation du) cout marginal moyen de l'économie est:
$$\widehat{mc}_t = \left(\sigma+\frac{\phi+\alpha}{1-\alpha}\right)\widehat{y}_t
- \frac{1+\phi}{1-\alpha}\widehat{a}_t$$
\note{Rappeler que le cout marginal est l'inverse des marges: quand les marges
sont faibles, l'inflation augmente car les entreprises veulent restaurer
leurs marges}
\item La courbe de Phillips peut donc se réécrire:
$$\pi_t = \beta\,\mathbb{E}_t\pi_{t+1} + \kappa\, \widehat{y}_t -
\zeta\,\widehat{a}_t $$
......@@ -498,6 +504,7 @@ $$\kappa(\phi_{\pi}-1) + (1-\beta)\phi_{y} > 0$$
\item[$r^n_t$] taux d'intérêt réel (indépendant de la politique monétaire)
\end{description}
\item Écart de production: $\tilde{y}_t = \widehat{y}_t - \widehat{y}^n_t$
\note{Insister sur la différence avec la notion d'écart de production habituelle}
\item La courbe IS devient:
$$\tilde{y}_t = \mathbb{E}_t\tilde{y}_{t+1} - \frac{1}{\sigma}(i_t -
\mathbb{E}_t\pi_{t+1} - r_t^n)$$
......@@ -556,22 +563,213 @@ $$r_t^n = \rho + \sigma\,\psi^n_{ya}\,\mathbb{E}_t\{\Delta \widehat{a}_{t+1}\}$$
\begin{frame}
\frametitle{La politique optimale}
\begin{itemize}
\item Il faut maintenir l'écart de production à zéro (ce qui ne veut pas dire minimiser les fluctuations du PIB)
\item Il faut maintenir l'écart de production à zéro (ce qui ne veut pas dire
minimiser les fluctuations du PIB)
\note{Dans la théorie RBC, toutes les fluctuations du PIB proviennent de
fluctuations du PIB à prix flexible!}
\item Équivalent à stabiliser les prix: \alert{divine coïncidence!}
(Blanchard et Galí, 2007)
\note{Le désir de stabiliser les prix ne vient pas ici d'une volonté de
diminuer la taxe inflationniste}
\item La politique monétaire suffit pour obtenir l'optimum…
\item …et elle n'a pas besoin de chercher explicitement à fermer l'écart de
production: lutter contre l'inflation suffit
\note{Fondement théorique (fragile) à l'absurde Traité de Maastricht}
\item Résultat très spécifique: disparait avec des rigidités réelles, ou des
rigidités nominales sur salaires
rigidités nominales sur salaires $\Rightarrow$ le compromis inflation/PIB réapparait
\end{itemize}
\end{frame}
\section{Le modèle Smets-Wouters}
\begin{frame}
\frametitle{Agents}
\note{Dire que ça vient de l'article Smets et Wouters (2003, JEEA)}
\begin{itemize}
\item Ménages (continuum)
\begin{itemize}
\item consomment, travaillent
\item ont accès à un actif financier sans risque
\item sont en concurrence monopolistique sur le marché du travail…
\item …mais font face à une rigidité sur le salaire demandé
\item détiennent le capital et le louent aux entreprises
\item prennent les décisions d'investissement et de taux d'utilisation du
capital
\end{itemize}
\item Entreprises (continuum)
\begin{itemize}
\item produisent un bien homogène à partir du travail et du capital
% \item utilisent une technologie Cobb-Douglas à rendements constants
\item sont en concurrence monopolistique
\item font face à une rigidité sur les prix de vente
\end{itemize}
\item Gouvernement et banque centrale
\begin{itemize}
\item pas de politique fiscale (taxe forfaitaire implicite)
\item dépenses publiques exogènes
\item règle de Taylor pour le taux d'intérêt
\end{itemize}
\item Économie fermée
\end{itemize}
\end{frame}
\begin{frame}
\frametitle{Rigidités}
\note{Ces rigidités rajoutent de l'inertie dans la dynamique}
\begin{itemize}
\item Nominales
\begin{itemize}
\item sur les prix
\item sur les salaires
\end{itemize}
\item Réelles
\begin{itemize}
\item cout d'ajustement sur l'investissement
\item cout d'ajustement sur le taux d'utilisation du capital
\item formation d'habitude sur la consommation
\end{itemize}
\end{itemize}
\end{frame}
\begin{frame}
\frametitle{Chocs}
\begin{itemize}
\note{Chocs de demande: corrélation positive entre PIB et inflation; chocs
d'offre: corrélation négative}
\item De demande
\begin{itemize}
\item préférence pour le présent
\item cout d'ajustement de l'investissement
\item prime de financement externe des entreprises
\note{Celui-là est non microfondé, mais peut potentiellement l'être avec BGG}
\item dépenses publiques
\item cible d'inflation
\item déviation à la règle de Taylor
\end{itemize}
\item D'offre
\begin{itemize}
\item productivité
\item désutilité du travail
\item marge sur le marché du travail
\item marge sur le marché des biens
\end{itemize}
\end{itemize}
\end{frame}
\subsection{Équations (log-linéarisées)}
\begin{frame}
\frametitle{Arbitrage de consommation intertemporel}
\framesubtitle{Équation d'Euler}
\begin{multline*}
C_t = \frac{h}{1+h}C_{t-1}+\frac{h}{1+h}\mathbb{E}_t
C_{t+1}
- \frac{1-h}{(1+h)\sigma_c}(R_t - \mathbb{E}_t\pi_{t+1}) \\
+ \frac{1-h}{(1+h)\sigma_c}(\varepsilon^b_t -
\mathbb{E}_{t+1}\varepsilon^b_{t+1})
\end{multline*}
\bigskip
\begin{description}[AAA]
\item[$h$] Habitude de consommation
\item[$\sigma_c$] Aversion au risque
\item[$\varepsilon^b_t$] Choc de préférence pour le présent
\end{description}
\note{Remarquer que si $h=0$ on revient au modèle NK de base}
\end{frame}
\begin{frame}
\frametitle{Décision d'investissement}
\begin{multline*}
I_t = \frac{1}{1+\beta}I_{t-1} + \frac{\beta}{1+\beta}\mathbb{E}_t I_{t+1}
+ \frac{\varphi}{1+\beta}Q_t - \frac{\beta\mathbb{E}_t \varepsilon^I_{t+1} - \varepsilon^I_t}{1+\beta}
\end{multline*}
\bigskip
\begin{description}[AAA]
\item[$\beta$] Facteur d'escompte
\item[$\varphi$] Dépend du cout d'ajustement ($+\infty$ si pas de cout)
\item[$Q_t$] Q de Tobin (marginal)
\item[$\varepsilon^I_t$] Choc sur le cout d'ajustement
\end{description}
\end{frame}
\begin{frame}
\frametitle{Q de Tobin}
\begin{multline*}
Q_t = -(R_t - \mathbb{E}_t\pi_{t+1}) +
\frac{1-\tau}{1-\tau+\bar{r}^k}\mathbb{E}_t Q_{t+1}
+ \frac{\bar{r}^k}{1-\tau+\bar{r}^k} \mathbb{E}_t r^k_{t+1} + \eta^Q_t
\end{multline*}
\bigskip
\begin{description}[AAA]
\item[$\tau$] Taux de dépréciation du capital
\item[$r^k_t$] Rendement du capital
\item[$\eta^Q_t$] Prime de financement externe
\end{description}
\end{frame}
\begin{frame}
\frametitle{Accumulation du capital}
$$K_t = (1-\kappa)K_{t-1} + \tau\,I_{t-1}$$
\note{Le facteur $\tau$ devant $I$ est dû à la log-linéarisation}
\end{frame}
\begin{frame}
\frametitle{Courbe de Phillips}
\begin{multline*}
\pi_t = \frac{\beta}{1+\beta\gamma_p}\mathbb{E}_t \pi_{t+1} +
\frac{\gamma_p}{1+\beta\gamma_p}\pi_{t-1} \\
+\frac{1}{1+\beta\gamma_p}
\frac{(1-\beta\xi_p)(1-\xi_p)}{\xi_p}\underbrace{[\alpha\,r^k_t + (1-\alpha)w_t
- \varepsilon^a_t + \eta^p_t]}_{\text{Cout marginal}}
\end{multline*}
\bigskip
\begin{description}
\item[$\gamma_p$] Degré d'ajustement sur l'inflation passée
\item[$\xi_p$] Rigidité des prix
\item[$\varepsilon^a_t$] Choc de productivité
\item[$\eta^p_t$] Choc de marge sur les prix
\end{description}
\note{Si $\gamma_p=0$, courbe purement tournée vers le futur}
\note{Si $\xi_p=0$, marges constantes (prix flexibles)}
\end{frame}
\section{Extensions principales}
\begin{frame}
\frametitle{Chômage involontaire}
\end{frame}
\begin{frame}
\frametitle{Accélérateur financier}
\end{frame}
\begin{frame}
\frametitle{Multiplicateurs fiscaux}
\end{frame}
\begin{frame}
\frametitle{Agents financièrement contraints}
\end{frame}
\begin{frame}
\frametitle{Agents hétérogènes}
\end{frame}
\section{Aspects méthodologiques}
\begin{frame}
......
Markdown is supported
0% or .
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment